News

Recherche sur les médicaments Faciliter la recherche non commerciale

Le Conseil des Etats a adopté à l’unanimité, en tant que deuxième conseil, une motion qui demande un abaissement des obstacles pour la recherche non commerciale sur les médicaments. Les émoluments perçus auprès de l’autorité de contrôle des produits thérapeutiques Swissmedic doivent notamment être adaptés pour les projets de jeunes chercheuses et chercheurs. Le Conseil fédéral élaborera une proposition d’adaptation de la loi correspondante.

LAGH Nouvelles règles pour les tests génétiques

La Loi fédérale sur l’analyse génétique humaine (LAGH), révisée en 2018, entrera en vigueur le 1er décembre 2022, accompagnée des dispositions d’exécution adaptées. La loi couvre désormais presque tous les tests génétiques, y compris ceux qui ne relèvent pas du domaine médical et qui sont souvent proposés à titre commercial.

Coopération internationale Le Conseil des Etats veut adhérer à six ERIC

Le Conseil des Etats   a approuvé à l’unanimité l’adhésion de la Suisse à six réseaux européens d’infrastructures de recherche, appelés «European Research Infrastructure Consortium» (ERIC). Il a également soutenu la modification de la Loi fédérale sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI) afin que le Conseil fédéral puisse à l’avenir décider de l’adhésion à de tels ERIC. L’objet passe au Conseil national.

Point de vue

La Suisse vole d’exploit en exploit

Marie-France Roth Pasquier
Conseillère nationale, membre du Team politique FUTURE

La communauté scientifique suisse vole d’exploit en exploit. Elle a récolté trois prix Nobel de chimie et de physique entre 2017 et 2019: du jamais vu. En 2022, voilà qu’elle râfle deux médailles Fields, les plus hautes distinctions dans le domaine des mathématiques. Nous rencontrerons les deux lauréats Fields, Maryna Viazovska, de l’EPFL, et Hugo Duminil-Copin, de l’Université de Genève, le 27 septembre 2022 au Palais fédéral.

Comme les médailles olympiques, les distinctions scientifiques valorisent des personnalités hors du commun. Elles témoignent aussi de la qualité d’une politique d’encouragement des hautes écoles, de la recherche fondamentale et de l’innovation. Depuis le tournant des années 2000, le Parlement suisse a systématiquement accordé une priorité à ce domaine. Nous en récoltons les fruits aujourd’hui.

L’excellence au niveau international est un objectif que nos lois fixent à nos hautes écoles. Pour les atteindre, la communauté scientifique a besoin de moyens suffisants et d’un accès le plus large possible à la collaboration internationale. Ces deux conditions-cadres ne sont actuellement pas remplies, en raison de la non-association au programme-cadre européen de recherche et d’innovation. A nous d’agir sur ces deux points, en nous rappelant que nous travaillons pour les jeunes scientifiques de 2040!

Et pour les âmes chagrines qui ne voient pas l’intérêt de la recherche fondamentale: rappelons-nous que la théorie de la relativité d’Albert Einstein est au cœur de la technologie GPS.